Nos statuts

Nos statuts

Disposition statutaire
de la « Fédération Des Associations
De Jeunesse LGBT+ »

Adoptés par l’Assemblée Constitutive
du 02 avril 2016.

Fédération type Associations Loi 1901 (décret du 16 août 1901)

Préambule :

La « Fédération Des Associations De Jeunesse LGBT+ » se veut laïque, apolitique et proclame son attachement à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, complétée par le préambule de la Constitution de la IVe République ainsi que de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales de 1950 et à la Déclaration des droits de l’enfant de 1989.

Article 1 : Dénomination

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une fédération à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour titre « Fédération Des Associations De Jeunesse LGBT+ ». Sa structure est de type fédératif avec regroupement en associations locales, départementales, régionales ou nationales.

Article 2 : Objet

1) L’objet de la fédération est :

• D’orienter les jeunes homosexuel(le)s, bisexuel(le)s, trans(es), queers, intersexes ou en questionnement, et lutter contre leur désocialisation en les orientant vers une association partenaire ou adhérente de la fédération, dans un cadre empêchant leur exclusion et favorisant leur intégration au sein de la société.
• De militer pour la reconnaissance et l’égalité des droits sans discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.
• De lutter contre l’homophobie, la transphobie ainsi que toute autre discrimination liée au genre ou à l’orientation sexuelle.
• D’agir contre les I.S.T. et notamment le SIDA, en veillant à la prévention et à l’information vis-à-vis de ces risques.
• De fédérer des associations ayant trait à la diversité des orientations sexuelles et des identités de genres ainsi que des personnes physique et morale.

2) Aux fins de réalisations dudit objet, la fédération utilisera les moyens d’actions suivants :

• Une formation peut être dispensé pour l’accueil des jeunes homosexuel(le), bisexuel(le)s, trans(es), queers, intersexes ou en questionnement, favorisant l’intégration des nouveaux arrivants dans les associations fédérées.
• Un référencement et une connaissance des diverses associations de France pour ses adhérents, afin de les aiguiller au mieux, le cas échéant, vers des structures adaptées (associations, structures publiques, etc.).
• L’organisation, entre ses membres, permettant notamment l’intégration des nouveaux arrivants, d’activités conviviales et chaleureuses où chacun puisse trouver sa place en s’exprimant librement dans le respect de l’autre, en proposant une structure dans laquelle chacun peut se réaliser personnellement sans préjugés ni craintes.
• L’aide des jeunes homosexuel(le), bisexuel(le)s, trans(es), queers, intersexes ou en questionnement, dans le chemin de la construction de leur personnalité en leur apportant des références, des repères positifs et le soutien nécessaire face à l’homophobie, la transphobie et toute autre forme de discrimination.)
• Militer par le biais d’actions telles que la participation à divers forums associatifs, aux festivités organisées dans le cadre des Marches des Fiertés, à la Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA, et toutes autres actions revendicatives jugées opportunes par le Conseil d’Administration.
• De sensibiliser les pouvoirs publics à la souffrance du public concerné.
• D’agir dans le cadre d’actions de préventions concernant les I.S.T. le VIH, la dépression et le suicide chez les jeunes homosexuel(le), bisexuel(le)s, trans(es), queers, intersexes ou en questionnement, ainsi que chez les autres populations à risque.
• L’information et la lutte contre l’homophobie, la transphobie et toute autre forme de discrimination, notamment par l’intermédiaire d’interventions en milieu scolaire sur l’ensemble du territoire national.
• Promouvoir la création de nouveaux pôles associatifs sur le territoire afin de remédier à une éventuelle absence d’association de jeunesse LGBT+.
• Cependant la « Fédération Des Associations de Jeunesse LGBT+ » n’a pas vocation à dicter la conduite de ses associations adhérentes. Chaque association adhérente est libre dans son fonctionnement.
• Fédérer les associations ayant trait à la diversité des orientations sexuelles et des identités de genres, aider à leur pérennité, diffuser et promouvoir leurs activités ainsi que rassembler les ressources nécessaires à leur bon fonctionnement.
• Défendre et représenter les associations adhérentes, ainsi que les membres, tant adhérents qu’effectifs, auprès des pouvoirs publics, auprès des autorités académiques et de l’enseignement supérieur et, plus généralement, auprès de la société.

Article 3 : Siège Social

Le siège social de la « Fédération Des Associations De Jeunesse LGBT+ » est fixé à :

Montpellier, France

Il pourra être transféré sur décision du Conseil d’Administration, non motivé, et notifié par tout moyen aux seuls adhérents de la fédération, uniquement.

 

Dernière mise à jour des statuts : 02/04/2016

G-STUD

G-STUD

G-STUD

Association des jeunes LGBT de la région marseillaise qui travaille sur trois plans :
1) La Convivialité : en accueillant les jeunes, et en organisant des activités conviviales et chaleureuses.
2) Le Militantisme : en revendiquant, en attendant le droit à l’indifférence, la reconnaissance de notre identité et de notre nécessaire égalité des droits avec l’organisation de groupes de paroles et la tenue de permanences d’accueil, de conseil et d’écoute hebdomadaires à la Cité des Associations de Marseille.
3) La Sensibilisation : Sensibiliser et soutenir les jeunes face aux problèmes du SIDA et de l’Homophobie quelque soit le milieux scolaire ou professionnel, ou pas !

Elle organise la Journée Mondiale de Lutte contre l’Homophobie de Marseille depuis 7 ans.
G-stud : Cité des Associations – BP 101
93, La Canebière 13001 Marseille
contact@g-stud.com – Site Internet
06.72.03.44.16

ALDHo

ALDHo

12418881_1670689829857584_6421500102668393873_o

Création

L’idée est née de Johan Pepin, qui décide de créer cette association. Il demande à deux de ses amies d’enfance qu’il connait depuis douze ans de monter ce projet avec lui. Le 4 novembre 2015 a lieu l’asssemblée générale constitutive, puis le 19 décembre 2015 l’association ALDHo est enfin reconnue par l’Etat.

Nos objectifs

ALDHo c’est la lutte contre les discriminations homophobes. Pour se faire, nous agissons dans les établissements scolaires, faisons des conférences thématiques et pleins d’autres idées futures.

.A.N.G.E.L.

.A.N.G.E.L.

angel

L’Association des Nouveaux Gays Et Lesbiennes (.A.N.G.E.L.) de Montpellier a été fondée en 1997 par de jeunes gays et lesbiennes, pour aider les jeunes gays, lesbiennes, bis, trans, intersexes ou en questionnement. .A.N.G.E.L. est une association LGBTQIAP+, faite par des jeunes de 16 à 29 ans. Elle est laïque et apolitique.

L’objet de l’association est :

  • D’accueillir les jeunes homosexuel(le)s, bisexuel(le)s, trans(e)s, intersexes ou en questionnement, et lutter contre leur désocialisation dans un cadre empêchant leur exclusion et favorisant leur intégration au sein de la société ;
  • De militer pour la reconnaissance et l’égalité des droits sans discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre ;
  • De lutter contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie ;
  • D’agir contre les I.S.T et notamment le SIDA, en veillant à la prévention et à l’information vis-à-vis de ces risques.
Les Associations Fédérées

Les Associations Fédérées

12418881_1670689829857584_6421500102668393873_o
angel
G-STUD

Contact

Contact

La Fédération Des Associations De Jeunesse LGBT+ est domicilié à la Maison des LGBT, 21 boulevard Pasteur, 34000 Montpellier.

– N’hésitez pas à suivre nos infos sur notre Facebook.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone

Sujet

Votre message


Actualité

Actualité

Notre Conseil d’Administration

Notre Conseil d’Administration

Icon-user

Yann Idriss SALEHI

Président

Icon-user

Xavier  PEINADO

Vice-Président

Icon-user

Johan PEPIN

Secrétaire Général

Icon-user

Pauline AURIAC

Vice-Secrétaire

Icon-user

Fabien FAUCHER

Trésorier

Icon-user

David SALVADOR

Vice-Trésorier

Icon-user

Caroline FAUQUET-MOLL

Administratrice

Icon-user

Flavien CAMBON

Administrateur

Icon-user

Damien MANUEL

Administrateur

Icon-user

Coralie LORENZI

Administratrice

 

La Fédération des Associations de Jeunesse LGBT+

La Fédération des Associations de Jeunesse LGBT+

La « Fédération des Associations de Jeunesse LGBT+ » est une association loi 1901, qui regroupe à sa création trois associations : Aldho Saintes ; G-Stud Marseille ; ANGEL Montpellier. Née de la volonté d’entreprendre des actions concrètes, nous souhaitions qu’elle soit bel et bien fondée avant même d’en faire la diffusion, de sorte à fédérer davantage grâce à une structure déjà prête. De plus, un grand nombre de membres fondateurs aurait, selon nous, démultiplié le délai avant création effective. L’objectif était de la faire naître dans un premier temps, puis de rassembler les partenaires intéressés d’ici le mois de janvier 2017, date de la prochaine Assemblée Générale Extraordinaire. À cette occasion, nous repasserons en revue, collectivement, les statuts, moyens d’action, etc de la Fédération.

À ce jour, la Fédération a pour but :

• D’orienter les jeunes homosexuel(le)s, bisexuel(le)s, personnes trans, queers, intersexes ou en questionnement, et lutter contre leur désocialisation en les orientant vers une association partenaire ou adhérente de la fédération, dans un cadre empêchant leur exclusion et favorisant leur intégration au sein de la société.
• De militer pour la reconnaissance et l’égalité des droits, sans discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.
• De lutter contre l’homophobie, la transphobie ainsi que toute autre discrimination liée au genre ou à l’orientation sexuelle.
• D’agir contre les I.S.T. et notamment le SIDA, en veillant à la prévention et à l’information de tous les publics vis-à-vis de ces risques.
• De fédérer des associations ayant trait à la diversité des orientations sexuelles et des identités de genres, ainsi que des personnes physiques et morales engagées dans ces thématiques.

Aux fins de réalisation de son objet, la Fédération utilisera les moyens d’actions suivants :

• Une formation peut être dispensée aux bénévoles des associations adhérentes pour l’accueil des jeunes homosexuel(le), bisexuel(le)s, personnes trans, queers, intersexes ou en questionnement, favorisant l’intégration des nouveaux arrivants dans les associations fédérées.
• Un référencement et une connaissance des diverses associations de France pour ses adhérents, afin de les aiguiller au mieux, le cas échéant, vers des structures adaptées (associations, institutions publiques, etc.).
• L’organisation, entre ses membres, d’activités conviviales et chaleureuses où chacun puisse trouver sa place en s’exprimant librement dans le respect de l’autre, en proposant une structure dans laquelle chacun peut se réaliser personnellement sans préjugés ni craintes, et permettant notamment l’intégration des nouveaux arrivants.
• L’aide des jeunes homosexuel(le), bisexuel(le)s, personnes trans, queers, intersexes ou en questionnement, sur le chemin de la construction de leur personnalité en leur apportant des références saines, des repères positifs et le soutien nécessaire face à l’homophobie, la transphobie et toute autre forme de discrimination.
• Militer par le biais d’actions telles que la participation à divers forums associatifs, aux festivités organisées dans le cadre des Marches des Fiertés, à la Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA, et toutes autres actions revendicatives jugées appropriées par le Conseil d’Administration.
• De sensibiliser les pouvoirs publics à la souffrance des publics concernés.
• D’agir dans le cadre d’actions de prévention concernant les I.S.T. le VIH, la dépression et le suicide chez les jeunes homosexuel(le), bisexuel(le)s, personnes trans, queers, intersexes ou en questionnement, ainsi que chez les autres populations constatées à risque.
• L’information et la lutte contre l’homophobie, la transphobie et toute autre forme de discrimination, notamment par l’intermédiaire d’interventions en milieu scolaire sur l’ensemble du territoire national.
• Promouvoir la création de nouveaux pôles associatifs sur le territoire afin de remédier à une éventuelle absence d’association de jeunesse LGBT+ au sein d’un secteur géographique.
• Cependant la « Fédération Des Associations de Jeunesse LGBT+ » n’a pas vocation à dicter la conduite de ses associations adhérentes. Chaque association adhérente est libre dans son fonctionnement.
• Fédérer les associations ayant trait à la diversité des orientations sexuelles et des identités de genres, aider à leur pérennité, diffuser et promouvoir leurs activités ainsi que rassembler les ressources nécessaires à leur bon fonctionnement.
• Défendre et représenter les associations adhérentes, ainsi que leurs membres, tant adhérents qu’effectifs, auprès des pouvoirs publics, des autorités académiques et de l’enseignement supérieur et, plus généralement, auprès de la société.